L’inlay-core

Lorsque la dent est fortement délabrée (impossibilité de poser la couronne sur le fragment de dent qui subsiste) l’inlay core ou “faux-moignon” permet la mise en place et la rétention mécanique (ancrage dans la racine par un tenon) de la future couronne prothétique.


La couronne

Elle permet de reconstruire et de protéger une dent délabrée, qu’elle soit dévitalisée ou non. Elle peut être simple ou associée à un inlay-core. Il en existe différents types :

Exemple de réalisation d’une couronne céramo-céramique en remplacement d’une restauration résine inesthétique sur une incisive latérale supérieure.


Le bridge

Il permet de remplacer une dent absente en s’appuyant sur les dents adjacentes au moyen de couronnes. Il pourra être métallique, céramo-métallique ou tout céramique. Il est relativement délabrant pour les dents adjacentes qui devront être couronnées : on le réalisera donc seulement si ces dents sont dévitalisées ou présentent de grosses restaurations. Si les dents voisines sont intactes on préférera la réalisation d’un implant si celui-ci est envisageable.


La couronne sur implant

Lorsqu’une dent est absente et que les dents voisines sont saines, il est préférable de mettre un implant puis une couronne sur cet implant.

Exemple de réhabilitation secteur gauche par couronnes céramo-métalliques sur piliers dentaires et implantaire. Reprise des courbes d’occlusion suivant la modélisation en cire élaborée sur les modèles d’étude.


La prothèse dentaire amovible

Elle peut être entièrement en résine ou avec une base métallique (on parle alors de “stellite”). Elle permet de remplacer plusieurs dents manquantes. Elle va être stabilisée par de petits crochets métalliques qui s’accrochent sur les dents restantes.


La prothèse dentaire amovible complète

Elle sera réalisée chez un patient complètement édenté. Elle peut être stabilisée par des mini implants.

 

Exemple de réhabilitation globale par prothèses amovibles complète et stellite.